Age : 18 minimum
Avertissement : Le contenu du site ABKingdom est réservé aux adultes.
ABKingdom est un site communautaire dédié aux adeptes des couches. Bien qu'il ne soit pas réellement un site pornographique, le contenu peut être choquant ou mal compris par certaines personnes, vous devez donc avoir 18 ans ou plus pour pouvoir le consulter.
En acceptant d'entrer sur ce site, vous confirmez avoir lu et compris cet avertissement, ainsi qu'avoir l'âge minimum requis.
Entrer         Sortir
For more information about diapers fetish, please visit the site Diaper Alliance Foundation:
Diaper Alliance Foundation
Label RTA
Afin de protéger les mineurs, ce site utilise le système de protection RTA. ICRA a fermé et n'est plus supporté.
Vous pouvez activer le contrôle parental de votre coté pour éviter que vos enfants visitent ce site.
Norton Safe Web
Ce site web a été certifié comme étant sûr par Norton.
Publicité ▼
Fétichisme des couches et actualités pour adultes
Ajouter une réponse
Traduire cette page
voyage au monde de la paraplégie
7 messages 254 vues
 
Le 10 janvier 2017 à 21:02
FR France
Bonsoir à tous,

Un lien d'une vidéo sur un journaliste qui devient paraplégique subitement n beau reportage où il parle de cette situation particulière. i n'épargne aucun détaille sur l’incontinence et on y voit un peu de couche pour les fana. Le sens est sur ce combat de vie que connaissent les traumatisés médullaires. Un beau reportage. Rien d'ABDL je vous préviens
https://www.spicee.com/fr/program/leve-toi-et-marche-884#_=_
Le 10 janvier 2017 à 22:15
FR France
J'ai toujours admiré, ses personnes. Une leçon de la vie, malgré la vie cruel de ses gens, ils développent une force, un courage, et une force de volonté qui te met à genou. J'ai connu une fille en fauteuil roulant, et malgré tous elle avait le sourire, et la joie de vivre après sa on se dit que nous les valide on a pas le droit de se plaindre.
Le 10 janvier 2017 à 23:28
FR France
J'ai toujours admiré, ses personnes. Une leçon de la vie, malgré la vie cruel de ses gens, ils développent une force, un courage, et une force de volonté qui te met à genou. J'ai connu une fille...
Ca n'engage que moi, mais je n'ai pas pu m'empêcher de réagir.

Je n'apprécie pas vraiment ce genre de discours. C'est comme si tu me disais qu'une personne en fauteuil roulant n'a pas à se plaindre comparée à un aveugle parce qu'elle n'a pas perdu la vue et qu'un aveugle, lui n'a pas à se plaindre parce qu'il a encore les sens du goût, de l'odorat et du toucher.

La souffrance, quelle qu'elle soit ne se compare pas. Ce qui compte c'est ce que la personne souffrante ressent et comment elle le supporte.
Un exemple théorique : Une personne en fauteuil roulant mobilise 90% de son énergie pour supporter son état. Une autre "simplement" nécessiteuse d'une canne à besoin de 95% de ses ressources intérieures pour faire face à sa situation. Qui gagne? Personne. Ce genre de raisonnement ne tient pas la route. La souffrance ne se compare pas.

En plus c'est dangereux. Avec ce genre de pensée, c'est vite fait de tomber de Charybde en Scylla.  
Le 11 janvier 2017 à 07:54
FR France
juste une remarque, je suis moi même paraplégique et n'ai pas mis cette vidéo pour plaindre les handicapés. Tout n'est pas rose mais comme dit dans le film et que j'ai déjà dit on peut être heureux en fauteuil et j'en suis un bel exemple. le bonheur n'est pas synonyme de facilité nécessairement mais la vie de chacun quelque'elle soir pet être complexe. Je suis d'accord la souffrance n'est pas en lien avec la gravité d'un handicap. Je connais des gens qui ne sont pas handicapé et qui souffre beaucoup d'une vie complexe. Je considère d'ailleurs que la souffrance physique est simpe (on sait assez bien la traitée) alors que la souffrance morale (et j'ai la chance de ne pas avoir vraiment connu) semble une forme de consumation interne difficike à vivre
Le 11 janvier 2017 à 16:00
FR France
juste une remarque, je suis moi même paraplégique et n'ai pas mis cette vidéo pour plaindre les handicapés. Tout n'est pas rose mais comme dit dans le film et que j'ai déjà dit on peut être heu...
D'accord avec toi.

J'ai assisté il y a quelques années de ça, une vingtaine, à une scène qui m'avait semblé surréaliste, d'un homme en fauteuil pratiquant l'escrime, et qui avait l'air heureux et bien dans ses pompes. Et moi, pauvre crétin mal dans ma peau depuis... je ne compte plus, malgré ma souffrance psy, je me disais "Comment c'est possible? Je préfèrerais mourir que de vivre ça".

Avec le temps, je suis de plus en plus mal et je comprends qu'effectivement la souffrance de l'âme est plus difficile à traiter que celle du corps. Une maxime que j'ai toujours aimé dit d'ailleurs "Brise les os, et le corps s'en remettra, brise l'esprit et le corps en mourra"
Le 11 janvier 2017 à 16:06
FR France
Je ne penser pas de cette façon. Je travail dans un esat. Quand je vois la souffrance de certains, je me sens petit.
Le 11 janvier 2017 à 16:17
FR France
Je ne penser pas de cette façon. Je travail dans un esat. Quand je vois la souffrance de certains, je me sens petit.
Ben c'est très noble de ta part mais, toi aussi, tu as le droit de vivre. D'avoir de désirs et des émotions positives comme négatives. De souffrir. De trouver que la vie est parfois belle, parfois injuste ou dégueulasse. D'être en colère et d'autres choses encore...

Et ce n'est pas parce que "le voisin a perdu ses deux yeux que du dois te sentir petit parce que tu n'en as perdu qu'un"  
Publicité ▼
Copyright © 1999-2016 ABKingdom. Tous droits réservés.