Age : 18 minimum
Avertissement : Le contenu du site ABKingdom est réservé aux adultes.
ABKingdom est un site communautaire dédié aux adeptes des couches. Bien qu'il ne soit pas réellement un site pornographique, le contenu peut être choquant ou mal compris par certaines personnes, vous devez donc avoir 18 ans ou plus pour pouvoir le consulter.
En acceptant d'entrer sur ce site, vous confirmez avoir lu et compris cet avertissement, ainsi qu'avoir l'âge minimum requis.
Entrer         Sortir
For more information about diapers fetish, please visit the site Diaper Alliance Foundation:
Diaper Alliance Foundation
Label RTA
Afin de protéger les mineurs, ce site utilise le système de protection RTA. ICRA a fermé et n'est plus supporté.
Vous pouvez activer le contrôle parental de votre coté pour éviter que vos enfants visitent ce site.
Norton Safe Web
Ce site web a été certifié comme étant sûr par Norton.
Publicité ▼
Fétichisme des couches et actualités pour adultes
Traduire cette page
Publicité ▼
Généralités
3 articles
Divers conseils à propos de l'univers autour des couches...
Je deviens trop dépendant des couches, comment faire ?
Si vous avez l'impression que les couches commencent à prendre trop de place dans votre vie, c'est peut-être qu'il est temps de revoir un peu les choses. Céder à ses envies c'est bien et il faut se faire plaisir dans la vie, mais il faut aussi rester lucide sur le fait que porter des couches par plaisir est quelque chose qui est encore très mal accepté par la majorité des gens et qu'un jour ou l'autre vous serez confronté à cette dure réalité. En être conscient et vous sentir maître de la situation vous aidera déjà à affronter cela de façon plus sereine et détendue. D'une manière générale, ne laissez jamais les couches, la régression et tout autre fétichisme ou comportement prendre le pas sur votre vie d'adulte au point de vous mettre dans des situations compliquées ou embarrassantes, qui ne se seraient jamais produites autrement.

Conseils de base :
Si vous souhaitez vraiment diminuer votre appétit pour les couches ou la régression, évitez d'abord de tout jeter sur un coup de tête. C'est le meilleur moyen de vous retrouver en situation de manque et de recommencer peu de temps après, souvent encore plus fort qu'avant. Gardez des couches à portée de main, éventuellement visibles si ça vous aide, le tout c'est de réussir à ne pas en mettre pas dès que vous en avez envie. Le fait de savoir que les couches sont là et que vous pouvez en mettre si vous le voulez vous aidera à réussir à ne pas le faire, car vous aurez déjà contenté une partie de vos envies rien qu'en y pensant. C'est la même chose pour les accessoires, vous pouvez les ranger dans un carton qui reste accessible. Vous savez que c'est là, mais vous ne ressortez pas tout dès que vous en avez envie.

Il est ensuite risqué d'essayer de tout arrêter du jour au lendemain, car ça engendrera souvent de la frustration qui vous poussera d'avantage à vouloir remettre des couches rapidement. Faites-vous plaisir de temps en temps, le tout étant de réussir à maîtriser un minimum vos envies : ça serait bien de mettre une couche maintenant, mais ça peut attendre demain ou le prochain week-end. L'envie devrait diminuer doucement au fil des semaines.

Mettre des couches par peur de ne pas pouvoir se retenir :
Si vous avez porté des couches un peu trop souvent que et que vous commencez à en mettre par peur de ne pas pouvoir vous retenir, vous avez le choix : soit c'est un état qui vous convient et vous continuez comme ça, en sachant que cette crainte ne fera que s'accentuer et que vous aurez effectivement de plus en plus de mal à vous contrôler, soit vous essayez de reprendre le contrôle de vos sphincters. C'est à dire simplement réapprendre à être à l'écoute de ce qui se passe en vous au moment où vous avez envie de faire pipi par exemple et au moment de la miction. Rassurez-vous, il y a très peu de chances que vous soyez devenu vraiment incontinent, c'est surtout une histoire d'habitude. Dans le doute, vous pouvez commencer par continuer à porter des couches, mais à ne plus vous en servir et à aller normalement aux toilettes quand vous avez envie. Vous pouvez ensuite essayer de ne plus en mettre au moins chez vous, pour mieux réussir à contrôler vos envies pressantes et à vous retenir suffisamment longtemps avant d'aller aux toilettes. Une fois que vous avez retrouvé confiance en vous à ce niveau-là, vous pouvez ensuite essayer de ne plus en mettre pour sortir. Et si vous avez envie à ce moment-là, vous faites comme tout le monde, vous cherchez des toilettes ou vous vous débrouillez sur place en adulte responsable. En cas de problème persistant et si vous en souffrez, prenez l'initiative de contacter un médecin ou un urologue pour savoir quoi faire.

Mettre des couches pour être excité(e) sexuellement et/ou jouir :
Si les couches prennent une trop grande place dans votre sexualité au point de devenir nécessaire pour votre excitation ou même pour atteindre l'orgasme : soit c'est un état qui vous convient et vous continuez comme ça, en sachant que ce besoin ne fera que s'accentuer, soit vous essayez de reprendre le contrôle de votre libido. C'est à dire simplement en essayant de vous tourner vers d'autres fantasmes ou des éléments qui vous excitait avant que les couches ne prennent toute cette place dans votre tête. Vous pouvez essayer de relire des magazines ou des romans érotiques n'ayant pas rapport avec les couches, ou bien de regarder des films pour adultes. La cure de porno classique fonctionne plutôt bien en général, au moins pour les hommes. Laissez-vous alors porter par l'excitation en essayant de ne pas penser du tout aux couches. Si les couches vous empêchent d'avoir des relations sexuelles normales avec votre partenaire, il serait bon d'en discuter avec lui/elle car il y a de fortes chances qu'il/elle soit déjà au courant. Demandez-lui clairement d'essayer de prendre des initiatives pour réussir à vous épanouir sans les couches. Vous pouvez explorer d'autres fantasmes, d'autres positions, et éventuellement utiliser des accessoires classiques comme les sous-vêtements sexy ou les sex-toys. Le but étant de réussir à vous exciter et de vous faire jouir sans avoir à faire appel aux couches. En cas de problème persistant et si vous en souffrez, prenez l'initiative de contacter un sexologue ou un psychothérapeute pour savoir quoi faire, éventuellement en couple.

Comment fonctionnent les sites payants ?
Vous trouverez dans la liste des sites web sur ABKingdom de nombreux sites payants avec des thématiques très variées. Voici quelques conseils pour faire le bon choix :

- Le thème : chaque site payant est assez spécialisé. Certains s'intéressent au fétichisme érotique, voir même porno, d'autres se limitent à la régression, d'autres encore au BDSM et d'autres font un peu de tout. Ils ont tous leur propre style facilement reconnaissable et vous aurez naturellement une attirance plus marquée vers un type de contenu plutôt qu'un autre en fonction de vos goûts. Prenez le temps de regarder les images proposées gratuitement sur les sites pour vous faire une idée avant de vous abonner.

- Le contenu : aujourd'hui les sites proposent presque tous des séries de photos et des vidéos, mais ce n'est pas toujours le cas. La qualité du contenu peut varier beaucoup d'un site à un autre, certains sites utilisent du matériel et des moyens professionnels, d'autres font ça de façon très amateur avec du matériel standard. Jetez un oeil à la page des mises à jour pour voir à quel rythme le contenu est mis à jour. Vous aurez en moyenne deux ou trois mises à jour par mois d'abonnement en plus de tout le contenu déjà mis en ligne auparavant.

- La copie personnelle : Certains sites vous proposeront de télécharger facilement leur contenu pour votre usage personnel ultérieur, d'autres feront le nécessaire pour vous en empêcher ou pour vous compliquer la tâche. Cela n'est hélas presque jamais indiqué avant de s'abonner.

- Les abonnements : la plupart des abonnements sont reconduits automatiquement tous les mois. Si vous souhaitez interrompre votre abonnement à un site payant, faites-le quelques jours avant la fin du mois pour éviter d'être reconduit. Dans la majorité des cas, les abonnements sont gérés par la société de paiement que vous avez utilisé pour payer et pas par le site payant. En cas de problème, les sites payants vous renverront généralement vers ces sociétés de paiement qui ne comprennent souvent que l'anglais.

- Les prix : il y a deux types de sites, ceux qui vendent le contenu à l'unité (série de photos ou vidéo) avec des petits prix et vous ne payez que ce qui vous intéresse, et ceux qui proposent un accès à l'intégralité de leur contenu avec un abonnement mensuel qui est forcément plus cher. Les abonnements au mois sont souvent à préférer car ils permettent d'accéder à d'avantage de contenu pour un prix rapport quantité/prix raisonnable.

- Le paiement : la quasi-totalité de ces sites nécessitent de payer avec une carte bancaire par une ou plusieurs sociétés de paiement. C'est un moyen de paiement fiable aujourd'hui, bien plus que si vous décidez de payer par chèque ou en liquide un abonnement à un site qui se trouve à l'autre bout du monde.

- Le partage de mot de passe : si vous vous êtes abonné à un site payant et que vous voulez en faire profiter vos amis, soyez prudent. La plupart des sites ont mis en place des outils de contrôle qui leur permettent de vérifier qu'un même compte n'est pas utilisé par plusieurs personnes. Quand ces partages sont détectés, les abonnements concernés sont bloqués et votre argent généralement perdu.

- Les arnaques : vous ne risquez pas grand chose en vous abonnant à un site payant. Sachez toutefois que certains sites payant en fin de vie n'hésitent pas à recycler leur ancien contenu en faisant croire qu'il s'agit de mises à jours récentes. Le contenu de certains sites est toutefois suffisamment intéressant pour que ça ne soit pas vraiment un problème, vous aurez déjà de quoi faire en vous abonnant pendant un mois. Certains sites peuvent aussi fermer du jour au lendemain sans raison, ça se produit rarement mais ça arrive. Dans ce cas, vous pouvez toujours essayer de demander un remboursement au moins partiel auprès de la société de paiement en expliquant le problème.



Quelques conseils si vous souhaitez présenter les adeptes des couches
Si vous décidez de parler des adeptes des couches autour de vous, sur un site web ou dans un forum qui n'a aucun lien avec les ABDL, gardez en tête que beaucoup de gens n'ont jamais entendu parler de fétichisme, encore moins de fétichisme des couches, et que vos révélations peuvent avoir un effet désastreux si vous vous y prenez mal.

Une fois votre message posté dans un forum par exemple, vous ne pourrez plus revenir dessus et le débat vous échappera forcément à un moment ou à un autre. Réfléchissez donc bien aux conséquences avant de vous lancer. Les attaques visant les adeptes des couches sont nombreuses et ce n'est pas toujours une bonne idée d'y répondre, car bien souvent cela ne fait qu'empirer les choses quand vous êtes cerné de gens qui ne comprennent rien au fétichisme des couches.

Si vous le faites, vous serez inévitablement confronté à tous les clichés habituels : ce sont des hommes déguisés en petites filles, ils sont attirés par les enfants, ils sont sales/scato, etc. Il est important de recadrer cela immédiatement en précisant que les enfants ne sont jamais impliqués, qu'il y a aussi des femmes, que la pratique de la régression ne concerne qu'une partie des adeptes des couches, qu'il n'y a rien de mal à porter des couches et que ça ne fait de mal à personne. Inutile de vous attarder sur le fait que certains ont choisi de salir leur couches et d'autres de les mouiller, sauf si les attaques se font là-dessus et encore, car pour quelqu'un qui n'est pas fétichiste des couches, y faire pipi ou caca c'est du pareil au même et c'est juste dégoûtant.

Si vous souhaitez faire un lien vers un site dédié aux adeptes des couches, faites-le vers une page assez neutre. Pointez de préférence vers la page d'accueil ou vers un texte de présentation, jamais vers un contenu pouvant mettre mal à l'aise un public qui ignore tout du phénomène (photos, histoires...). Si le visiteur veut en savoir plus, il s'orientera ensuite tout seul sur le site.

Si vous voulez illustrer vos propos, utilisez plutôt des photos avec des modèles provenant de sites commerciaux. Une photo de jolie fille souriante en couche passera toujours mieux auprès de néophytes qu'une photo amateur d'une couche trempée portée par un homme bedonnant. Pour beaucoup de gens ce sera toujours aussi ridicule, mais cela limitera les attaques sur l'esthétique de la chose.

Sachez enfin que le site Diaper Alliance Foundation a été créé spécifiquement pour présenter les adeptes des couches dans leur ensemble. Il est généraliste et suffisamment neutre pour ne choquer personne au premier abord. Il est vivement conseillé de lire les articles disponibles sur ce site pour avoir une bonne base de connaissances et un minimum d'arguments. N'hésitez pas à faire des liens vers lui au besoin.



Copyright © 1999-2016 ABKingdom. Tous droits réservés.